top of page

Guérir les blessures suite à des violences par l’art thérapie en mouvement®

Dernière mise à jour : 15 juil. 2023

ATEM accompagne les victimes de violences interpersonnelles vers la guérison et la transformation de leur traumatisme grâce à sa méthode art thérapie en mouvement®. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, la violence interpersonnelle ou la violence dirigée contre autrui font généralement référence aux violences familiales et communautaires. Comment penser (panser) la violence reçue ? Quels sont les mécanismes enregistrés par la mémoire ?


Comment l'art thérapie peut désactiver les mémoires de toute violence passée ?


Dans une définition qui englobe à la fois les actes et leurs conséquences et les nombreuses formes que peut prendre la violence. La violence peut être définie comme la menace ou l'usage délibéré de la force physique ou du pouvoir contre soi-même, les autres ou des communautés. Il existe un risque de traumatisme, de décès, de préjudice psychologique, de "trouble du développement" ou de privation.


Confrontés à ces maux, nous apprenons que la violence conduit à la formation de souvenirs traumatisants de cet événement, le symptôme central du traumatisme : "l'effondrement" des souvenirs enfermés dans des structures spécifiques du cerveau." Océane Danjon

De ce fait, les mécanismes sous-jacents à cette mémoire traumatique peuvent être assimilés à des mécanismes protecteurs de sauvegarde, tels que : la désorientation, le refoulement, être replié (e) sur soi, etc.


Décrire un traumatisme grâce à la méthode de l'art thérapie en mouvement ?


Le traumatisme rassemble plusieurs modalités psychiques et métapsychologiques. Il est utilisé lorsque l’on veut décrire les effets psychologiques d'un événement qui a marqué douloureusement l’existence d’un individu.

Anna Freud disait que : "lorsque l'on est traumatisé « la mémoire était comme déchirée et il faut faire la distinction entre un traumatisme qui est un coup et un traumatisme qui est l'expression d'un coup » et souffrir doublement."

S'il souffre du coup lui-même, il souffre aussi de la représentation notamment en se posant la question : « Pourquoi ? ». Cette expression traumatique altère la mémoire et se caractérise par un ou plusieurs scénarios.


Pour les thérapeutes et leur patient (e), le travail de gestion de la catharsis commence par ses scénarios. L’œuvre permet de visualiser son propre traumatisme, représentant une issue à l'oppression et parfois à l'immobilité.


L'art thérapie en mouvement® est une solution d'accompagnement pour soutenir les "survivant(e)" victimes de violences ?


Un processus spécial qui aide les survivant (e) s de violence interpersonnelle à changer leur traumatisme est le processus de résilience.


La résilience permet à l'être humain, d'aller là où ils pourraient aller. Le terme est également utilisé pour définir la reprise de l'activité de lien relationnel pour permettre aux personnes mises à rude épreuve par un événement traumatique de retrouver leur capacité de rétention. Il ne s'agit pas d'oublier le passé, il s'agit de pouvoir le relire, le revoir, le voir autrement, et pouvoir "anticiper" et "avancer".


À propos du traumatisme, l'auteur Boris Cyrulnik dit :


Le traumatisme n'est pas forcément signe de traumatisme ou de déchirement, mais la remise en cause de notre existence qu'il évoque dans les situations de crise. Un événement est traumatisant pour un sujet lorsque les émotions vécues l'empêchent de faire face à l'agression émotionnelle qu'il subit. L'incapacité du sujet à maintenir un détachement au moment de vivre l'événement est ce qui en fait un événement à fois vivant et déchirant.


L'art thérapie en mouvement® un accompagnement bénéfique pour répondre aux intrusions émotionnelles


Les outils de l'art-thérapie en mouvement® ont un rôle et une mission de guérison physique et émotionnelle.


  • L'écriture

  • L'expression créative

  • L'expression physique

  • Les jeux de rôles sont une invitation pour les mémoires corporelles dans l'histoire.

Tous ces médiums artistiques permettent à la personne de recréer et de traduire ce qu'elle a vécu, de comprendre sa souffrance et, dans certains cas, la cruauté des images des violences reçues enfouies dans la mémoire traumatique.


Le corps est un élément important qui compose le sujet.

L’art-thérapie en mouvement® la mobilise selon le protocole suivant :


  • Parler de soi

  • se découvrir, se redécouvrir

  • Se transformer et sublimer les maux

  • Redonner ce qui ne nous appartient pas

  • Supprimer les barrières

  • Supprimer ce qui ne convient plus.


« Je suis victime de violences, j’ai besoin d’aide et j’ai des difficultés à en parler ».
La main avec un point noir signifie le code détresse d'une personne victime de violences.


L'art thérapie intervient pour aider les personnes dans la sortie de leurs traumatismes


Le passé du sujet détermine en partie la façon dont le sujet réagit aux événements, bien que le langage, la parole et les mots puissent altérer la représentation du traumatisme. L'équipe spécialiste en art thérapie en mouvement ® ATEM travaille régulièrement en partenariat avec l’association Terre de Lune.


Les professionnels intervenant chez Terre de Lune proposent différents espaces pour accompagner les personnes dans la sortie de leurs traumatismes.


Les soutiens suggérés comprennent :


  • Des rendez-vous individuels et des suivis en psychothérapie

  • Des séances de groupe et des ateliers où un travail peut être fait pour sublimer et transformer un traumatisme sans avoir à parler directement aux personnes du groupe.

"Le cadre thérapeutique proposé, garantit non seulement la confidentialité, mais prend également le temps de se questionner sur ce qui est juste, en considérant et respectant les limites de la personne, tout en lui donnant la possibilité d'évoluer à son rythme." Océane Danjon

Ce cadre fournit un premier moyen de réparation, car il repose sur la marque de respect dont la personne victime de violence physique et/ou psychologique a sans doute été privée. Ce cadre thérapeutique peut être prolongé dans le cadre de stage en immersion, bien que de durée variable. Ainsi, sur une période de plusieurs jours (4 jours), on traverse à nouveau, on s'exprime, on se libère, on change au maximum les images marquées et les ressentis physiques et émotionnels, on trouve de nouvelles ancres, tout en se concentrant sur soi-même.


En effet qu’il s’agisse d’une psychothérapie ou d’art thérapie, relier le corps et l’esprit permet la prise de conscience de la richesse qu’il y a entre les deux.


La personne, les mots et la psychothérapie : l’esprit


La parole nous permet de créer des liens qui facilitent les sentiments, la reconnaissance des émotions, et les réponses à nos besoins profonds.

Même si la parole reste au premier plan lors du suivi psycho-thérapeutique, elle doit rester « vraie ». En effet, nous sommes conscients des limites que peut rencontrer la parole, mais cela est directement lié à notre inconscient, qui tente parfois d'utiliser des mécanismes qui ne libèrent pas cette parole.


La personne, le langage universel commun, l’art thérapie en mouvement® : le corps


Lorsque nous accompagnons les personnes sortant d'un traumatisme en leur ouvrant des opportunités d'exprimer l'indescriptible, l'inimaginable et l'incompréhensible par des gestes et des actions, en transmettant des messages conscients et inconscients de notre mémoire psychique, le corps réagit par une information qui se manifeste et qui se rend visible.


Nous avons vu que les personnes traumatisées suscitent de fortes réactions émotionnelles. Le langage des émotions est une forme de langage à travers laquelle nous pouvons lire ce que le sujet veut nous dire. Les émotions représentent le lien entre notre esprit et notre corps.


L’art thérapie en mouvement® aide les personnes à gérer les traumatismes


Grâce à une variété d'outils artistiques et thérapeutiques pour faire face à l’envahissement émotionnel à lequel ils peuvent parfois être confrontés lors de séances individuelles, de séances de groupe ou encore de stages de développement personnel.


Les professionnels intervenant chez Terre de Lune ont reçu une formation spécifique et possèdent de solides expériences pratiques dans l’accompagnement des traumatismes.



Deux mains qui se soutiennent pour aider toutes les personnes victimes de violences

Si vous avez besoin d’un soutien ou vous pensez qu'un (e) proche ne peut l'exprimer, contactez-nous directement :


Laurence Giudicelli au 06.09.41.92.13 ou prendre rendez-vous sur Doctolib.

Psychothérapeute et Art-Thérapeute depuis plus de 20 ans.


Ou


Océane Danjon au 06.09.28.90.95 ou prendre rendez-vous par mail sur l’adresse suivante : terredelune08@gmail.com

Éducatrice spécialisée, art-thérapeute, praticienne en psychothérapie.


Nous vous rappelons les numéros d’urgences à composer en cas de besoin et sur lequel vous trouverez toujours une assistance :


Le 119 : si vous êtes victime ou si vous avez connaissance d’une situation de maltraitance d’enfant (témoin direct ou indirect).


Le 3919 : anonyme et gratuit, ce numéro permet d’assurer une écoute et une information et orientée vers des dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge À VOTRE ÉCOUTE POUR TOUTES FORMES DE VIOLENCES.


3114 : Prévention du suicide


3977 : maltraitance envers les personnes âgées et les personnes en situation de handicap


Comments


bottom of page